Diagnostic de l'hépatite C

Le diagnostic de l'hépatite C peut causer un véritable choc et être parfois source d'anxiété. Chacun y réagit différemment. Certaines personnes sont furieuses, d'autres sont troublées ou stupéfaites. Ce sont des réactions compréhensibles. Adopter une attitude positive – comme par exemple étudier les possibilités pour gérer la maladie – peut aider. Il est parfaitement possible de traiter l'hépatite C.

Parler de l'hépatite C

Gérer l'aspect émotionnel du diagnostic de l'hépatite C peut s'avérer presque aussi difficile que la gestion des conséquences physiques. Pour certaines personnes qui viennent de recevoir le diagnostic, il est important de chercher un soutien, par exemple :

  • En demandant de plus amples informations sur l'hépatite C au médecin traitant ou à l'infirmière
  • En discutant avec une personne qui a eu cette maladie : quelles ont été ses expériences et comment a-t-elle géré cette pathologie du foie ?
  • En discutant avec un travailleur social ou un psychologue
  • En devenant membre d'une association de patients.

Comment faire face au diagnostic ?
Prendre conscience de l'impact du diagnostic prend souvent un certain temps. Certaines personnes préfèrent faire comme si de rien n'était, tandis que d'autres veulent au contraire lutter contre la maladie. Gérer un diagnostic est très personnel. Vous devez décider vous-même si vous souhaitez en parler ou non.

Il est important de comprendre que l'hépatite C n'est pas quelque chose dont il faut avoir honte. S'il s'avère que vous souffrez d'une hépatite, cette nouvelle peut être difficile à recevoir. Le fait d'adopter une attitude positive peut alors vous aider. Vous venez certes de rencontrer un obstacle, mais il est tout à fait possible de vivre avec. Il existe quantité de façons de demander à vos proches de vous aider.

Vidéo de lecture à haute voix