Contamination par l'hépatite C

Le principal mode de transmission de l'hépatite C est le contact sanguin. L'hépatite C ne se transmet pas par la salive ni, d'une manière générale, sexuellement.

Contamination par contact sanguin
L'hépatite C est donc un virus transmissible par le sang. Vous le contractez si votre sang est directement en contact avec du sang infecté par l'hépatite C. Hors du corps, le virus peut survivre dans le sang pendant quelques heures. La contamination par le virus de l'hépatite C peut intervenir de différentes manières. Vous pouvez notamment le contracter par :

 

  • Des transfusions de sang ou produits sanguins avec du sang infecté (avant 1992 aux Pays-Bas et plus tard aussi en Asie, Afrique, région méditerranéenne, Amérique du Sud et Europe de l'Est) ;
  • Des pailles, aiguilles ou matériel de shoot contaminés (partagés avec d'autres pendant la consommation de stupéfiants) ;
  • Un rapport sexuel non protégé avec une personne atteinte d'hépatite C, impliquant un contact sanguin ;
  • Des interventions médicales, chirurgicales et dentaires avec des instruments réutilisés ou insuffisamment stérilisés ;
  • La pose de piercings et de tatouages ou des soins d'acuponcture avec du matériel mal désinfecté ;
  • Des soins négligents de manucure/pédicure (impliquant un saignement) avec du matériel mal stérilisé (se produit très rarement) ;
  • La naissance, si la mère est atteinte d'hépatite C (se produit très rarement).

 

Les aiguilles contaminées constituent le principal risque de transmission
L'utilisation d'aiguilles contaminées pendant la consommation de stupéfiants représente le principal risque de contamination par le virus de l'hépatite C. Avant 1992, aux Pays-Bas, le risque de contamination était le plus grand à l'occasion des transfusions sanguines. À l'époque, les dons du sang ne faisaient pas l'objet d'un dépistage du virus de l'hépatite C.

En savoir plus sur la transmission de l'hépatite C
Si vous avez des questions sur l'hépatite C et la contamination, posez-les toujours à votre médecin, infirmière ou autre professionnel de santé. Vous n'êtes pas seul(e) face à la maladie. Il existe également des associations de patients et groupes d'entraide qui vous permettront d'entrer en contact avec d'autres personnes atteintes (ou désormais guéries) et de bénéficier d'un soutien.

Prévenir la transmission de l'hépatite C

L'hépatite C ne se transmet pas par un contact social habituel, tel qu'une poignée de mains, un baiser ou des éternuements. Il n'est donc pas possible de contracter le virus en utilisant le verre d'une autre personne, par la salive ou par les insectes. De la même façon, l'hépatite C ne peut pas se transmettre au sauna, à la piscine ou aux toilettes.

Un certain nombre de conseils doivent être respectés pour éviter toute contamination par le virus de l'hépatite C :

 

  • Ne partagez pas de brosses à dents, lames de rasoir, rasoirs électriques ou autres objets pouvant être en contact avec du sang ;
  • Utilisez des préservatifs et évitez les rapports sexuels non protégés impliquant un contact sanguin ;
  • Ne partagez jamais des aiguilles ou seringues.

 

Être contaminé(e) par le virus
Vous pensez avoir été contaminé(e) par le virus de l'hépatite C ? Différents symptômes peuvent suggérer une infection du foie. Grâce à des tests de dépistage, il vous sera possible de savoir si vous avez contracté le virus.

Vidéo de lecture à haute voix